douai chorale mineur polonaisDans l'histoire musicale de la communauté polonaise du Nord-Pas de Calais, Cecylia (Cécile) est le nom de nombreuses chorales. C'est le cas, dès 1922, à Calonne-Ricouart, à Montigny-en-Ostrevant, à Abscon, ou encore à Mazingarbe.

L'engouement pour le chant choral est très fort au sein de la communauté polonaise. Il s'exprime sous des formes diverses  : des chorales d'hommes, des chorales des femmes, des chorales mixtes, certaines très proches de l'église catholique polonaise, d'autres - plus rares - bien plus éloignées...

Cecylia (Cécile) est le nom de nombreuses chorales polonaises. Dès 1922, c'est le cas à Calonne Ricouart, à Montigny en Ostrevant (sous la direction de M. Musielak), à Abscon, ou encore à Mazingarbe également.

L'après-guerre permet une véritable renaissance de ces sociétés de chants nées au début des années vingt. Certaines fusionnent et regroupent alors plusieurs dizaines de choristes.

Quelques exemples: à Bruay-en-Artois (Bruay La Buissière aujourd'hui) est créé la chorale Cecylia-Wanda. A Liévin nait  la chorale polonaise Cecylia. J'évoque cette dernière pour une raison particulière  : elle a été dirigée par un certain Stéphane Kubiak ! En fait il s'agit d'un oncle au ... Stéphane Kubiak, qui deviendra à partir de 1955, le chef d'orchestre que nous connaissons. " c'est en chantant dans cette chorale, j'avais alors 14 ou 15 ans, que ma connaissance des chansons polonaises folkloriques et patriotiques s'est considérablement enrichie. Mon oncle jouait plusieurs instruments : piano, violon et saxophone. C'est lui qui m'a incité à apprendre le solfège puis à jouer de l'accordéon. Je luis dois beaucoup " m'avait confié Stéphane Kubiak lors d'un de nos nombreux entretiens.

Dans cette période, un homme s'illustre : il s'agit de Stanislas Calinski. Né en 1902 en Westphalie (région allemande où les polonais de Pologne étaient très présents, travaillant principalement dans les mines de Castrop, Essen ou Duisburg), il arrive à Bruay-en-Artois en 1923. Il se  consacre au violon et au chant choral. Il dirige de multiples chorales dans la région de Bruay et Marles-les-Mines, mais aussi Barlin, Bully-les-Mines ou encore Noeux-les-Mines.

Avec ce renouveau des chorales polonaises, la terminologie évolue. Les chorales ne s'appellent plus nécessairement Cecylia, mais Słowik - le rossignol (à Marles-les-Mines, dans laquelle chante la jeune Lucy Adam), Fiołek - la violette à Condé-Macou, Harfa - la harpe à Escaudain, Wanda (1) à Noeux-les-Mines, Somain De Sessevale ou encore Onnaing, Kościuszko à Houdain, Halka à Roubaix, et aussi, à Waziers, Dzwon Zygmunta (du nom de la célèbre et énorme cloche de la cathédrale Wawel à Cracovie).

douai chorale mineur polonais

Dans cette période enfin, apparait la Chorale des Mineurs Polonais de Douai. En 1947, en effet, les chorales Lutnia (créée à Dechy, près de Douai en 1921) et Dzwon Zygmunta (née en 1927) décident de fusionner. La Chorale des Mineurs Polonais de Douai, uniquement composée d'hommes, est alors dirigée par Stanislas Nowak, puis par Zbigniew Koralewski, et aujourd'hui par Henri Kikos. Elle se produit, sauf changement dans le calendrier annoncé, le mardi 4 décembre 2018, lors de la messe de Sainte Barbe, dans la très belle église Notre Dame des Mineurs à Waziers, près de Douai (à 17h).

© Francis Dudzinski-Ozdoba. Historien & Écrivain.
(1) Selon la légende, la princesse Wanda régnait sur Cracovie. Fille du roi Krak, fondateur de la ville, elle se sacrifia en se jetant dans la Vistule pour échapper au mariage avec le prince allemand Rytygier et éviter ainsi la soumission de son peuple. Sources : Wikipedia.


Pour cette Sainte Cécile 2018, je vous propose une vidéo du groupe Polonais des frères Golec. Son titre ? "Życie jest muzyką" (la vie est musique) : Życie jest muzyką, życie jest wygraną, Póki nasze serca kochać nie przestaną

A lire également :

dudzinski" Balade musicale dans la communauté polonaise du Nord-Pas de Calais". (Derniers exemplaires...). Un livre de Francis Dudzinski-Ozdoba. Une histoire musicale des orchestres de bals (Stéphane Kubiak, François Kmiecik...), des disques, des salles de bals, des chorales, des clubs de mandolines ( Soir de Mai à Abscon...), des musiciens, chanteurs, compositeurs...des Polonais du Nord. Publié aux Éditions Scripto.

En vente par correspondance, cliquez ici.

Pour me contacter, m'adresser une information, un document, acheter mon livre,etc... : cliquez ici.