En 1849 : Le député de Seine-Maritime Adolphe Thiers entre au conseil d'administration de la Compagnie des Mines d'Anzin ; Mise en service de la fosse Lebret à Denain ; création de la "Société des hauts fourneaux et forges de Denain-Anzin" ; Épidémie de choléra etc...

Ostrevant-Ostrevent(1) durant la période de la Seconde République (1848-1852).

Quelques évènements illustrant l'année 1849...

- Bassin Minier du Nord

  • Le député de Seine-Maritime Adolphe Thiers(2) , actionnaire de la Compagnie des Mines d'Anzin , entre au Conseil d'Administration (dénommée Conseil de Régie de cette dernière, au titre de régisseur titulaire en 1849. Il assure la Présidence de ce Conseil de Régie de la Compagnie des Mines d'Anzin vingt ans plus tard, et ce, jusqu'en 1877. Rappelons que le Conseil de Régie a la particularité de réunir six membres titulaires (dont celui du Président) : ce sont les régisseurs titulaires. Ils se réunissent une fois par an à Anzin pour, durant trois jours, inspecter les livres de comptes et les activités de la Compagnie des Mines d'Anzin, et en définir la stratégie de développement. Les décisions du Conseil de Régie sont appliquées par un directeur-général, mandaté à cet effet. 

- Anzin :

  • Le 13 janvier 1849, le banquier (Valenciennes) Louis Alexandre Joseph Dupont (1827-1902) se porte acquéreur de la totalité des biens (hors tableaux et gravures semble-t-il) mis en vente suite à la déclaration de faillite du maitre verrier Léopold De Dorlodot (montant investi : 32.000 francs). Le Tribunal de Valenciennes avait déclaré en "état de faillite", le 9 mai 1848, le maitre verrier belge Léopold De Dorlodot. Voir l'article 1848 en Ostrevant.
  • En juillet 1849, une société, dénommée "Mac Dougall, Segard et Compagnie", se propose d'exploiter l'ancienne verrerie de Léopold De Dorlodot. Les actionnaires sont A.H.Mac Dougall (directeur de verrerie), César Segard (négociant), Andris père, Édouard et Léonard Andris fils (tous verriers), Charles Hancart (verrier).

- Denain :

  • Mise en service de la fosse Lebret (Aout 1849).
  • Jean Lebret (Directeur gérant de la Compagnie des Mines d'Anzin) est fait Chevalier de la Légion d'honneur le 10 décembre 1849. Jean Lebret a fait l'acquisition de l'enclos de l'ancienne Abbaye aux Dames de Denain en 1839. Jean Lebret est le beau-fils de Jacques Renard (ce dernier est l'ancien régisseur de la Compagnie des Mines d'Anzin. Le terril et la fosse de Denain portent son nom). Notaire de profession né le 5 juin 1796, Jean Lebret est décédé 12 août 1869. Il est enterré au Cimetière Saint Roch, à Valenciennes.
  • Le Président de la République autorise le 6 avril 1849 la création de la société anonyme (formée à Paris le 11 mars dernier), sous la dénomination "Société des hauts fourneaux et forges de Denain-Anzin". L’objet de cette nouvelle société est d'exploiter des établissements dits "Forges de Denain" et Forges d'Anzin". La première est détenue par Messieurs Serret, Lelièvre et Compagnie. La seconde appartient à la Société de Commerce de Bruxelles pour le compte de laquelle agissent  les frères Talabot (François-Jules et Léon-Joseph). C'est ce dernier, Léon Talabot, qui va présider le conseil d'administration de la nouvelle société de 1849 à 1862.

- Épidémie :

  • A Escaudain, en juin 1849, sévit le choléra  (Francis Dupire*). A Marquette-en-Ostrevant,  le choléra fait 162 victimes sur 1.826 habitants. A Valenciennes " ...ce fut 400 morts au moins..." (Philippe Guignet*). Le choléra avait déjà frappé en 1832. Une troisième grande épidémie surviendra en 1866.

- Lieu Saint-Amand :

  • Henri Fauville (1824-1891) fait l'acquisition de la vaste ferme-brasserie dite de l'Abbaye de Saint-Amand, située au cœur de Lieu-Saint-Amand et qui appartenait à la famille Bruneau-Capon (et quasi-abandonnée depuis 1846).  A cette ferme est associée un moulin à vent que Fauville restaure et remet en activités. Les terres agricoles s'étendent sur 90 hectares, exploitées en cultures de blé, betteraves et pour l’élevage (bœufs, vaches, chevaux ou encore plusieurs centaines de moutons).
    • Henri Emile Fauville est le frère de Célestin Louis Fauville, agriculteur, producteur de sucre et maire de Neuville-sur-Escaut. Henri Fauville sera également maire, mais naturellement de Lieu-Saint-Amand et ce de 1865 à 1874.

- Lourches : 

  • Messieurs Honoré-Joseph Carlier, H. Defrance , Guilmot Martin, Ch. Gellé, Ild. Landrieux sont administrateurs de la Compagnie des Mines de Douchy (E.Vuillemin*)

(1) Voir l'article : Doit-on écrire Ostrevant ou Ostrevent ?

(2) Adolphe Thiers sera Président de la République du au . Il décède le .

Dudzinski150© Francis Dudzinski-Ozdoba. Historien & Journaliste.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Mes articles sont régulièrement mis à jour. Sources : Archives personnelles,  mes travaux de recherches aux Archives (archives municipales, ADN, CHM, AMT...), mes notes de lectures(*), mon livre "Denain et le Denaisis : Histoire d'un Bassin Industriel".

(*) Voir Bibliographie.