Décès de Louis Joseph Lahure à Wavrechain-sous-faulx ; fin de l'activité de la fosse Chabaud-Latour à Denain ; la société des Forges et Hauts Fourneaux de Denain-Anzin engage les 4 premières religieuses de la congrégation des Sœurs de la charité de Saint Vincent de Paul  ; Accident mortel à la fosse La Naville à Lourches ; Le moulin Risbourg à Denain ; César Dronsart à Bouchain ; la Compagnie des Mines de Vicoigne fait construire l'église Sainte Barbe à Raismes...

(Petite) Sélection d'évènements illustrant l'année 1853 en Ostrevant/Ostrevent(1)

Période du Second Empire (1852-1870).

- Bouchain

  • Né le 14 juillet 1800 à Bouchain, fils de Charles Dronsart(2) et de Marie-Josephine Delannoy, le docteur César-Joseph Dronsart décède à Paris le 23 juin 1853. Il avait quitté Bouchain en 1819 pour étudier et exercer la médecine à Paris. Mais, dans son testament établi le 16 octobre 1851, il fait de sa ville natale son légataire universel de sa fortune, à la condition que cette dernière établisse "une maison hospitalière pour recevoir les malades, les vieillards infirmes et aussi les nécessiteux du canton". Ainsi  va naitre, près de vingt ans plus tard (1872), l'hospice Dronsart. le journal L’Écho de la Frontière avait, à l'époque, évalué sa "fortune, tant en biens territoriaux qu'en actions et intérêts industriels" à 350.000 francs. Dans son testament, César Dronsart distribue "pour environ 100.000 francs de legs particuliers" et, accorde le solde à la ville de Bouchain.

- Denain :

  • Fin de l'activité de la fosse Chabaud-Latour. Le Circuit Germinal à Denain, vidéo d'une ancienne ville minière.
  • Par un traité signé le 30 mars 1853 avec la Supérieure générale des Sœurs de la charité de Saint Vincent de Paul, la société des Forges et Hauts Fourneaux de Denain-Anzin engage les 4 premières "religieuses chargées de répondre aux besoins des pauvres et de soigner les malades".  Les Sœurs seront "chargées d'instruire gratuitement l'école aux petites filles indigentes de l'établissement des Forges, en leur apprenant la religion, à lire et écrire". Les Sœurs vont alors accueillir les enfants de 2 à 6 ans dans ce qui est appelé à l'époque, une salle d'asile(3), située dans le coron de la rivière (Odette Hardy-Hémery). Ces 4 Sœurs dispensent également des soins aux domiciles des malades (autrement dit des salariés malades et des membres de leur famille). Cette démarche de la Société des Forges entre dans ce qu'il convient de dénommer ses "œuvres sociales" Celles-ci visent autant à fixer la main d’œuvre existante que de l'attirer (V.Ferrantelli-C.Cousin*).
    • Mais ce n'est en rien une nouveauté : en effet, la Compagnie des Mines d'Aniche fait appel, dès 1847, à cette même congrégation, pour implanter, au hameau de la Renaissance, à Somain, une petite école dans une maison de la Compagnie, comprenant une classe de primaire et une classe d'asile (c'est à dire une maternelle).
  • Incendie le 18 Mai 1853, du "Moulin de Denain-sur-selle", selon l'expression du journal L'impartial de Valenciennes. Il appartient à M.Risbourg." Le feu a dévoré deux étages et la grande toiture". La perte est évaluée à 120.000 F.
    • L'historien local André Jurénil* précise que ce moulin avait appartenu aux Dames Chanoinesses. On y a "broyé du blé, de l’œillette, du colza, de l'orge, pour devenir définitivement un moulin à farine. Ce moulin, affirme-t-il, avait appartenu à la famille Copin, puis fut pris en location par MM.Lepoivre et Coudray. Vers 1869, M.Risbourg fit doubler le batiment, après démolition du tordoir à huile.

- Lourches :

  • Accident mortel à la fosse "La Naville" de la Compagnie des Mines de Douchy : le 14 mars 1853, une jeune fille de 17 ans a été écrasé par un éboulement de pierres. Le décès a été constaté par M.Pol, le médecin de la Compagnie.

- Météo :

  • De violents oranges et une pluie de grêle se sont abattus ce 29 juin 1853, sur le territoire et notamment sur les communes de Wavrechain-sous-Denain, Denain et Hérin. Plus d'une centaine d'hectares de cultures a été totalement détruite. "Les grêles pesaient de 60 à 100 grammes et mesuraient de 4 à 6 centimètres de longueur pour 2 à 3 centimètres de large. Les vitres de la sucrerie de M.De Baillencourt, à Hérin ont été brisées..." détaille la presse locale.

- Onnaing :

- Raismes :

  • la Compagnie des Mines de Vicoigne fait construire l'église Sainte Barbe. L'architecte est L.Dutouquet. L'église est ouverte en 1855.

- Wavrechain-sous faulx :

  • Décès, le 24 octobre 1853 de Louis Joseph Lahure. Né le 29 décembre 1767 à Mons (Belgique), il est Baron d'Empire, Général, Grand officier de Léopold de Belgique, Commandeur de la Légion d'Honneur. Il a été nommé le 6 germinal an X (c'est à dire le 22 mars 1802) député du département de Jemmapes-Belgique (couvrant alors les arrondissements de Mons, Charleroi et Tournai), réélu le le 2 mai 1809 jusqu'au 4 juin 1814. En 1814 et 1815, il a commandé les arrondissements de Douai et de Cambrai, puis de l'ensemble du département du Nord. Poste qu'il occupa de nouveau, mais brièvement, en 1830. Entre temps, il s'était retiré au Château de Wavrechain-sous-faulx où il s'était consacré à la culture de la betterave et la production de sucre. Son nom est gravé sous l'Arc de Triomphe de l'Étoile (pilier sud, colonne 30). Marié le 20 décembre 1800 avec Anne Françoise de Warenghien de Flory, il est le père de 4 garçons (Oscar, Gustave-Napoleon,Octave, Achille) et de 3 filles (Félicie, laure, Valerie-Marie-Delphine).

(1) Voir l'article : Doit-on écrire Ostrevant ou Ostrevent ?

(2) Maire de Bouchain de 1803 à 1808.

(3) les salles d'asile apparaissent en France en 1826. Elles sont souvent tenues par des religieuses, et cela,  jusqu'à la fin des années 1870. Elles sont les les prémices de ce qui deviendra l’école maternelle actuelle, qui, elle, sera officiellement régie par la loi de 1881 (loi Ferry, du nom du ministre de Ministre de l’instruction publique). Jules Ferry, instaure l"école maternelle publique », gratuite, laïque mais non obligatoire. L'école est obligatoire en 1882 pour les enfants de 6 à 13ans.

Dudzinski150© Francis Dudzinski-Ozdoba. Historien & Journaliste.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Mes articles sont régulièrement mis à jour. Sources : Archives personnelles,  mes travaux de recherches aux Archives (archives municipales, ADN, CHM, AMT...), mes notes de lectures(*), mon livre "Denain et le Denaisis : Histoire d'un Bassin Industriel".

(*) Voir Bibliographie.