Histoire et Patrimoines en Ostrevent/Ostrevant

Des kiosques à musique apparaissent dès le milieu du XIXe siècle en Ostrevant, et particulièrement dans certaines villes du denaisis et du bouchinois. Ils affirment la réussite et la richesse de la commune concernée et celle de généreux donateurs. Quelques uns seulement ont aujourd'hui échappé, miraculeusement, à la destruction.  En voici plusieurs illustrations, d'Abscon à Trith-Saint-Léger en passant par Escaudain, Lourches, Bouchain ou Saint-Amand-les-Eaux.

Par cet article de la Voix du Nord du 2 novembre 1957, on apprend que les ouvriers ont placé la croix métallique en haut du clocher de la nouvelle église de Bouchain..

Il existait au moins trois grands abreuvoirs communaux à Abscon au milieu du XIXe siècle. Il y en avait un sur l'actuelle place de la Mairie. Deux étaient situés près de l'ancienne église. En voici un des deux, le plus connu sans doute, car c'est celui que l'on retrouve systématiquement sur les vielles cartes postales. 

L'atout d'une vue aérienne est de faire émerger les éléments principaux d'un territoire. C'est le cas une fois encore ici avec cette carte postale d'Abscon datée de 1960. On y distingue parfaitement le centre historique de la ville et le site minier de la fosse Saint Mark

P10101212Aviez-vous vu les 4 hiboux perchés sur le haut de certaines pilastres du mur extérieur de la nef de l'église(1) de Neuville-sur-Escaut  ? Explications et photos...