Fanfares et Harmonies à Marquette-en-ostrevant, Saint-Amand-Les-Eaux, Condé-sur-l'Escaut, Anzin, Wallers Arenberg, Escaudain, Denain, Haveluy, Bouchain, Valenciennes, Lourches, Somain, Crespin, Abscon, Raismes, Aniche, Auberchicourt, Douchy, Trith-Saint-Léger, Lieu-Saint-Amand, etc...

Fanfares et harmonies en Ostrevant-Ostrevent.

1802 : Société philharmonique. Valenciennes. Elle est dissoute en 1836.

1804 : Fanfare, Marquette-en-Ostrevant

1805 : Société philharmonique, Saint-Amand-Les-Eaux


1822, début de l'exploitation du charbon à Abscon, dans le Denaisis. 1834, début de l'activité sidérurgique à Denain.


1823 : Société de musique. Condé-sur-L'Escaut.

1826 : création d'une société de musique à Anzin, à l'initiative de M.Louis Gellé. Elle prend le nom de "corps de musique des Sapeurs Pompiers". C'est une formation d'ordre militaire qui intègre la Garde National d'Anzin en 1830. Elle devient à statut communal, donc civil, en 1860.

1839 : Société de musique, Bouchain.  Créée en novembre 1839 par M.Siméon Nugues.

1834 : Une société d'harmonie est créée à Valenciennes. La société philharmonique, créée quant à elle en 1802, est en difficulté. Elle finira par se dissoudre deux ans plus tard, en 1836.

1840 : Harmonie de Lourches, connue initialement sous le nom de Philharmonique des Mines de Douchy (société musicale de la Compagnie des Mines de Douchy, basée à Lourches).

1847 : fanfare municipale. Somain. L'Harmonie municipale ne sera créée quant à elle qu'en 1920.

1849 : Harmonie municipale, Crespin

1853 : Fanfare "La Lyre ouvrière" à Onnaing

1858 : Harmonie municipale. Anzin

1859 : Harmonie. Escaudain.

1860 : Harmonie municipale. Denain

1863 : Fanfare des Mineurs. Abscon. Dirigée par M.Doyen.

1867 : Harmonie des Mines, Denain


Lire également :1967: l'harmonie des Mines de Denain fête ses 100 ans. Le premier directeur de cette Harmonie des Mineurs est Félix Wargé. Il le demeure jusqu'en 1909. La première répétition de l'Harmonie se déroule le 4 septembre 1867 dans un bâtiment du "Chantier de la Compagnie d'Anzin" (ancien établissement Cail). L'harmonie est dirigée ensuite par Maurice Dubois (1909-1946), puis, par Maurice Malaquin...


1868 : Fanfare municipale dénommée "La Fraternelle". Trith-Saint-Léger. Le premier concert s'est déroulé le 15 août 1868, sous la direction de Charles Lussiez.

1869 : Harmonie des Mines , Abscon

1870 : Harmonie municipale, Raismes

1872 : Harmonie municipale d'Aniche

1875 :

- Harmonie des Mines , Saint-Vaast-La-Haut (Valenciennes).

- Fanfare de Douchy. C'est en 1909 que cette société se transforme en harmonie(3).

1876 : Fanfare municipale, Haspres. Puis, 1884 : harmonie.

1880 : Fanfare des verreries de Dorignies (Douai) dénommée ensuite Fanfare des Enfants de Gayant, puis fanfare Municipale de Douai (1930) et enfin Musique Municipale de Douai (1980)

1887 : Fanfare des Forges et Aciéries du Nord et de l'Est, à Trith-Saint-Léger (quartier du Poirier)

haveluy harmonie1

1898 : Haveluy. " fondée le 30 mars 1898 et elle aussi appelée "les amis réunis" avec comme chef fondateur M. Louis Dobignies et M. Désiré Locquet comme président"(2).

1900 : création d'une harmonie à Marquette-en-Ostrevant : elle se scinde en deux sociétés "...La première sous le patronage de la Municipalité avec le titre de "Musique communale" et la seconde, indépendante La Fanfare des Amis Réunis".(...) Vers la fin des années 1914-18, les deux sociétés fusionnent. En 1930, nouvelles querelles et à nouveau deux sociétés subsistent. (...) "Après la seconde guerre mondiale, nouvelle réconciliation et depuis l'Harmonie Municipale "Les Amis Réunis" continue de pratiquer l'art musical".(1)

1906 : Fanfare ouvrière, regroupant, dans le quartier du Moulin des loups à Saint-Amand-les-Eaux, des ouvriers faïenciers,des mineurs et des ouvriers des Forges et Laminoirs du Moulin des Loups.

1907 : Harmonie de la société des Forges et aciéries de Denain-Anzin, à Denain

1908 : Harmonie des Mineurs de De Sessevale (Somain)dirigée par Albert Leclerc.

1912 : Fanfare des "Amis Réunis". La Sentinelle

1920 : Harmonie Municipale d'Abscon.

1921 : Harmonie de Lieu-Saint-Amand. Son premier directeur musical est Victor Soileux (jusqu'en 1930). Son successeur est Alexandre Debieve.

1922 : Harmonie des Mineurs d'Auberchicourt

1923 : Fanfare des Mineurs. Arenberg (Wallers). Le président est Gaston Floquet (ingénieur). La direction musicale est assurée par M.Gabelle. Après 1945, la fanfare change de statut et devient l'Harmonie des Mineurs d'Arenberg (sous la présidence de M.Martial, ingénieur principale de la fosse d'Arenberg.

1925 : Harmonie des Mines, Thivencelle.

1926 : La Symphonie des Cheminots (Somain)  succède à l'Harmonie des cheminots (Somain). Direction musicale : Jules Deleforge.

(1) Voir le site de l'harmonie de Marquette en ostrevant

(2) Edouard Pierchon. Société d'histoire locale Haveluy.

(3) Douchy les mines mémoire en images. Editions Sutton 2007.

Dudzinski150© Francis Dudzinski-Ozdoba. Historien & Journaliste.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Mes articles sont régulièrement mis à jour. Sources : Archives personnelles,  mes travaux de recherches aux Archives (archives municipales, ADN, CHM, AMT...), mes notes de lectures(*), mon livre "Denain et le Denaisis : Histoire d'un Bassin Industriel". 

(*) Voir Bibliographie.