Mines et Industries

wallersarenberg1Parmi les nombreuses et passionnantes caractéristiques du site minier de Wallers-Arenberg, il en est une qui mérite un temps d'explication : les sablières. En effet, le sable est l'autre élément naturel - avec le charbon - qui a été exploité à Arenberg.

 

haveluy Dans cette très belle vue aérienne de la ville d'Haveluy (la carte postale est datée de 1962) se distinguent sur un même alignement l'église, la Mairie, la fosse d'Haveluy et les éléments du paysage minier inscrits au Patrimoine Mondial Unesco en 2012. Quels symboles ainsi réunis !
 

IMAG4896La Voix du Nord du 16 février 2018 l'annonce : "Depuis le début de la semaine, les curieux sont nombreux à venir assister à la démolition du site SAMI, entre l’hypermarché et la zone des Pierres-Blanches. Un pan de l’histoire industrielle de Denain est détruit pour laisser place à des commerces et à une zone de loisirs". Dès lors, une réflexion s'impose : pourquoi du passé industriel doit-on - dans le Denaisis - faire systématique table rase ?. C'est très inquiétant. Ce territoire, sans son histoire, sans sa culture industrielle perd sa spécificité. L'atout du denaisis et de sa ville centre, c'est sa culture industrielle, et non, une insipide "zone de commerces et de loisirs".

abscon fosse saint mark 1960 2A Liévin, le 27 décembre 1974, 42 mineurs sont tués lors de la plus grande catastrophe minière de l'après-guerre. Huit ans plus tôt, le 23 décembre 1966, à la fosse Saint Mark d'Escaudain-Abscon, ce sont deux mineurs qui décèdent au fond suite à un éboulement. Ils s’appellent Marcel Haussin et François Matuszak. Explications...

aff dudzinskiA l'invitation de la Médiathèque Jacques Prévert de Denain, je vais présenter une conférence sur l'histoire d'un bassin industriel marqué par les Mines, la metallurgie (Cail) et la Sidérurgie (Usinor Denain) et couvrant les territoires de Bouchain à Denain, le long de l'Escaut. Cette conférence sera suivie d'une séance de dédicaces de mon livre.

 

Locomotive compound du chemin de fer du NordLa Compagnie des Mines d’Anzin est, dans le Nord, pionnière dans le domaine ferroviaire. Elle ouvre une première ligne de chemin de fer le 18 octobre 1838. Ce "train des Mines" relie alors Saint-Waast la Haut, à Denain. En parallèle, elle ouvre un atelier de fabrication de locomotives et fait produire des centaines de kilomètres de rails aux industries métallurgiques et sidérurgiques alors naissantes. Explications.

pierre richard  agglomérésEn 1973, l'acteur Pierre Richard tourne l'essentiel de son film "je sais rien mais je dirai tout" à Lourches, Escaudain et Denain. Le film est diffusé en salle en décembre. En voici quelques images où vous retrouvez les paysages industriels de l'époque : la centrale électrique et le gazomètre de Lourches, l'Escaut, Usinor... En cette année 1973, personne n'imagine que cinq ans plus tard, un véritable tsunami va s'abattre sur tout le bassin industriel du Denaisis.