La Mine et la vie de mineur ont été le cœur, le quotidien et les drames de la vie des polonais du Bassin Minier du Nord-Pas de Calais depuis leur arrivée en très grand nombre à partir de 1920. Mais, étonnamment, ce thème a été peu évoqué dans les chansons interprétées et enregistrées par les orchestres et clubs de mandolines. En voici quelques exemples...
Barbórka 4 Décembre : la Sainte Barbe chez les mineurs Polonais du Nord-Pas de Calais
 
bal polonaisGórniczy stan est l'hymne des mineurs polonais. Il a été chanté par de nombreuses chorales polonaises du Nord-Pas de Calais comme notamment la chorale  Millénium (dirigée par Edouard Papalski. Marles-les-Mines) ou encore, bien évidemment par la Chorale des Mineurs Polonais de Douai. Créée en 1947, cette chorale composée exclusivement d'hommes, a enregistré ce titre en 1964 (disque 45 tours. DMF 151-129 ), sous la direction de Simon Koralewski. Le soliste est Bruno Gumny (1916-1998).

Ce chanteur originaire de Guesnain (59) était membre de la chorale polonaise Lutnia (basée à Dechy et créée en 1921). Rappelons que la Chorale des Mineurs Polonais de Douai est née en 1947 suite à la fusion de deux chorales : Lutnia et Dzwon Zygmunta (basée quant à elle à Waziers et créée en 1927). Le premier chef de la Chorale des Mineurs polonais de Douai a été Stanislas Nowak, puis son successeur a été  Zbigniew Koralewski.

Ecoutez :
 
Górniczy stan, hej niech nam żyje , Niech żyje nam Górniczy stan
Bo choć przed nami ziemia światło kryje , Toć dla ojczyzny trud ten jest nam dan
Boć synowi podziemnych czarnych światów , Każdy chętnie poda swą dłoń /bis/
Niech żyje nam górniczy stan , Górniczy stan niech żyje nam
Czyż nie słyszysz dzwonka z naszej wieży , I dźwięk kilofa, który wzywa nas
Hej do szybu niech z nas każdy bieży , Szczęść nam Boże zaśpiewajmy wraz
Boć synowi podziemnych czarnych światów , Każdy chętnie odda swą dłoń /bis/
Niech żyje nam górniczy stan , Górniczy stan niech żyje nam
.
bal polonais►Coté musique, l’une des premières références au monde de la Mine se déniche dans la discographie du Mandoline Club Polonais "Iskra" de Bruay-en-Artois (Bruay La Buissière. Pas de Calais) et plus précisément dans le premier quarante-cinq tours sorti en 1955. Il s’agit de kobold, une marche instrumentale composée par T.Wrona
Ecoutez un extrait :
 
Deux remarques :
- La référence à la Mine est ici simplement dans le titre de cette polka non chantée, une polka plutôt joyeuse par ailleurs...
- Les « kobold ». De quoi s'agit-il ? Ce sont des créatures de la mythologie minière allemande, un peu équivalentes à nos "gnomes". On les accuse d'être responsables des accidents dans les mines, de propager le grisou. Il n'est pas étonnant que cet orchestre composé de mineurs polonais fasse cette allusion. Un grand nombre d'hommes de la première génération de polonais du Nord-Pas de Calais sont en effet des mineurs qui ont travaillés dans mes mines allemandes de Westphalie (Essen, Gelsenkirchen, Castrop...). C'est là qu'ils ont du découvrir les kobold. Pour évoquer ces « créatures », les Mineurs polonais - de Pologne - emploient plutôt le mot « skarbnik » , les suédois, le mot « torbernem »… Avec une nuance toutefois, en Pologne "skarbnik" est plutôt un personnage sympathique. Il est plus un gardien qu'un être maléfique...
 
.Z pękami róż : Comment ne pas rendre hommage aux mineurs sans évoquer également cette si belle chanson. Les paroles ont été écrites par Stanislas Hulanicka, sur une musique composée par Jean Kaszowski . Elle a été chantée initialement par Lucy Adam et enregistrée sur disque 33 tours 25cm en 1959 Disque Odéon OS 1261 Skoczna muzyka.. .
 
Ecoutez :

bal polonais►Plus solennelle est La Marche des Gueules Noires ( G. Liferman – J. Maroeuil) enregistrée en 1966 par le Mandoline Club Polonais d’Abscon « Soir de Mai » , dirigée par Joseph Duda.
 
Écoutez un extrait :
 
Cette marche n’a rien de polonais. Elle a été composée par Georges Lifermann, un compositeur parisien, d’opérettes et de chansons de variétés. Il se trouve que « Soir de Mai » a repris cette mélodie parce qu’elle est connue à l'poque: il s’agit de l’indicatif de l’émission de télévision « Les coulisses de l’exploit », présentée par Raymond Marcillac de 1961 à 1972. Cet indicatif est lui-même extrait de l’opérette de Liferman « Rendez-vous à Paris »…
 
bal polonais►le compositeur Stanislas Ratajski avec son parolier Casimir Modrak (le curé polonais de Rouvroy) compose une marche : « Gornika los » enregistrée en 1968, par Boleslaw Nowak et chantée exceptionnellement pour ce disque par Edward Papalski (fondateur et directeur de la chorale Millenium). Il s'agit de la plus importante mélodie chantée, écrite en polonais, par un parolier polonais du bassin minier du Nord-Pas de Calais, et évoquant, avec talent, le mineur et sa destinée.
 
Ecoutez un extrait :
Disque 33 tours Riviera Série bravo 521.030 Niedziela nawiosce / Dimanche au village
 
►Un an plus tard, une autre marche, instrumentale, Marsz Gornikow, composée par Stanislas Ratajski est enregistrée par Boleslaw Nowak
 
.►En 1973, C'est au tour de Franck Marcy (mineur de profession, notamment à Pecquencourt. Nord) de dédier tout un album 33 tours aux "mineurs du nord et du pas de calais" . Disque Deesse DDLX 114. Aucune chanson n'évoque toutefois, dans les paroles, la vie du mineur. Ici, le mineur chante, danse et fait la fête comme le chantent Jerzy Marciak, Freddy Fabian, les deux chanteurs de l'orchestre.
Ecoutez "la polka du mineur" :

►En 1982, Jerzy Mak, après avoir créé son propore orchestre,  enregistre "Gornik", une valse américano-polonaise, composée par Al Soyka. (Diwox 341. Disque 33 tours Jak sie Masz-Dzien dobry).

bal polonais►Et il faudra attendre 1986 pour que Stéphane Kubiak enregistre, enfin, une chanson sur ce thème : Nie ma to jak gornikowi / rien de tel que d’être mineur. Une oberek issue du folklore de Silésie et arrangée par Stephane Kubiak. Malheureusement, sous l'influence de Christian Kubiak, la présence bien trop marquée d'une boite à rythme très métallique dénature cette mélodie. C'est vraiment dommage...
 
Ecoutez un extrait :
Disque 33 tours Hescé/ Distribution Polygram PY 281- 830707-1
 
.Début des années quatre vingt-dix ( 1995 ?) Pascal Stefanski enregistre avec son orchestre une très belle valse lente Swieta Barbara (au chant : Claudie). Ce titre est extrait de son album en hommage aux mineurs "Na Cześć górnikom" honneurs aux mineurs ( réf : STEF002 ).
 
.
 
La 2e partie (à partir de la 56e seconde...) de cette chanson - annoncée comme étant une composition / arrangement ? de P.Stefanski - me fait penser à la thématique musicale utilisée par Joseph Duda dans le koledy enregistré par le mandoline Club "Soir de Mai" d'Abscon : Mizerna cicha. en 1964... Indéniablement, qu'elles soient empruntées par Duda (pour un koledy) ou par Stefanski ( pour cette valse lente ), les racines de cette mélodie sont identiques...


Dudzinski150© Francis Dudzinski-Ozdoba. Historien & Journaliste.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Mes articles sont régulièrement mis à jour. Sources : Archives personnelles,  mes travaux de recherches aux Archives (archives municipales, ADN, CHM, AMT...), mes notes de lectures(*), mon livre "Balade musicale dans la Communauté Polonaise du Nord-Pas de calais" (1992).

(*) Voir Bibliographie.