Voici une photo devenue, avec le temps, une photo symbole illustrant la fin du tramway dans le Denaisis. Nous sommes le vendredi 19 mars 1965, à l'arrêt Villars, face au "Lutecia" à Denain.

L’arrêt Villars, un an avant l’arrêt définitif du tramway dans le Denaisis et le Valencennois.

denain Tramway 1965 

Cet arrêt s'explique - à l'époque - par trois raisons : 

  1. la concurrence montante de l’autobus (jugé plus confortable et nécessitant beaucoup moins d'emprise sur l'espace public),
  2. l'usage de plus en plus grand de la voiture individuelle en zone urbaine. Accessoirement, certains évoquent aussi le danger que représentent les rails du tramway pour les cyclistes.
  3. et, indéniablement, un réseau mal entretenu, n'ayant fait l'objet d'aucune modernisation d'ampleur, et  équipé de rames de tramway vétustes.

Résultat : le 21 mars 1965 la ligne de tramway dans le denaisis est arrêtée. Le 20 avril 1965 sont ouvertes 2 lignes de bus pour remplacer le tramway : l'une de Valenciennes à Blanc-Misseron et l'autre de Valenciennes à Lourches en passant par Denain (ligne prolongée ensuite jusqu'à Rœulx). Quant au dernier voyage en tramway, il se déroule le 2 juillet 1966, sur la ligne Valenciennes – Bonsecours.

Mais revenons au point de départ : c'est le 16 Décembre 1884 qu'est inauguré la ligne de tramway (à vapeur ! ) entre Denain et Valenciennes. Elle est gérée par la société des Chemins de fer économiques du Nord (CFEN). En 1902, cette ligne est prolongée jusqu'à Lourches... L'électrification de la ligne s'effectue  à partir de 1914... 

La liaison tramway vers Marly est arrêtée le 7 juillet 1963 et celle vers Saint-Amand, le 5 janvier 1964.

La concession du réseau est initialement accordée à la la Société anonyme des Tramways de Valenciennes à Anzin et extensions. C'est une société de droit belge, contrôlée par le Baron Édouard Empain, officiellement créée le 13 mars 1880. Elle gère les premières lignes de tramway vers Raismes, Bruay, Condé, Saint Amand ou encore Blanc Misseron (frontière belge). Elle change de nom pour devenir en 1884, Société anonyme des Chemins de fer économiques du Nord (toujours détenue par Empain)

Dudzinski150© Francis Dudzinski-Ozdoba. Historien & Journaliste.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Mes articles sont régulièrement mis à jour. Sources : Archives personnelles,  mes travaux de recherches aux Archives (archives municipales, ADN, CHM, AMT...), mes notes de lectures(*), mon livre "Denain et le Denaisis : Histoire d'un Bassin Industriel".

(*) Voir Bibliographie.

Compteur d'affichages des articles
152647