la verrerie Duthy à Anzin ; construction de la mairie de Denain ; augmentation du prix du pain ; les sœurs de Saint Vincent de Paul arrivent à Somain ; éboulement à la fosse saint louis à Somain ; etc...

(petite) sélection d'évènements illustrant l'année 1847 en Ostrevent/Ostrevant(1) durant la période de la Monarchie de Juillet (1830-1848).

- Anzin :

  • Il existe à Anzin, une verrerie appartenant à M.Duthy et dirigée par M.Houtart. (EdlF*)

- Denain :

  • Construction, sur l'actuelle place Wilson, de la mairie de Denain sur la base des plans établis par l'architecte Alexandre Grimault(2). Un siècle plus tard, ce bâtiment abritera le musée municipal de Denain.

- Escaudain :

  • L'inflation : "Le kilogramme de pain passe de 0,52 franc à 0,65 franc en trois mois : 1848 est en vue.(...)" (F.Dupire*).

- Somain

  • La Compagnie des Mines d'Aniche signe un contrat avec la congrégation des Sœurs de Saint Vincent de Paul, permettant l'arrivée en 1847, de deux premières Sœurs au hameau de la renaissance à Somain.
    • Installées dans une maison de la Compagnie, elles ouvrent une classe primaire et une classe d'asile (c'est à dire une maternelle). Elles rendent visite aux pauvres et assurent également les premiers soins aux malades et blessés.
    • "A la Renaissance, elles suivent l'ouvrier mineur de la naissance à la mort. Elles donnent les soins aux malades,  accueillent les orphelines, dirigent la vie du hameau. Infirmières, assistantes , institutrices, elles subviennent à tous les besoins.(...)". (Sébastien Turpin*).
    • On notera qu'un an plus tôt, en 1846, la société des Forges et Hauts fourneaux de Denain-Anzin a fait également venir des Sœurs de la même congrégation, à Denain.
  • Éboulement, dans la nuit du 20 au 21 avril 1847, à la fosse Saint Louis de la Compagnie des Mines d'Aniche (située dans l'actuelle zone d'activités de la Renaissance). Deux mineurs sont tués : François Hypolite Vilette 10 ans et François Gouy 18 ans. On compte six rescapés.

(1) Voir l'article : Doit-on écrire Ostrevant ou Ostrevent ?

(2) L'architecte du département pour l'arrondissement de Valenciennes, Alexandre Grimault est à l'origine de nombreux autres bâtiments et notamment des écoles à Thiant (1842), Condé-sur-l'Escaut (1852), Maulde (1855), Château-l'Abbaye (1861), Nivelle (1864), Rumegies (1864) ; des presbytères de Rosult (1847- restauration), de Vicq (1858) ; mairie de Mortagne-du-Nord (1851), hospice de Condé-sur-l'Escaut (restauration. 1839) ou encore des églises de Brillon (reconstruction entre 1860-1864) , de Raismes (1860. Agrandissement, ajout d'un transept), de Rumegies (restauration 1869).

Dudzinski150© Francis Dudzinski-Ozdoba. Historien & Journaliste.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Mes articles sont régulièrement mis à jour. Sources : Archives personnelles,  mes travaux de recherches aux Archives (archives municipales, ADN, CHM, AMT...), mes notes de lectures(*), mon livre "Denain et le Denaisis : Histoire d'un Bassin Industriel".

(*) Voir Bibliographie.